Black PWR

J’ai lu « noire n’est pas mon métier » je te raconte

Facebookpinterestrssyoutubeinstagram
Click To Tweet

J’avais prévu de vous parler de livre sur la culture antillaise, martiniquaise, afro. J’en parlais avec mon ami Gégory puis un jour Félicité m’a demandé des conseils de lecture. C’est devenu une évidence.

Je savais déjà quel serait le premier livre dont je parlerais mais la vie est faite d’imprévu, un livre m’a fait changer mes plans.

A peine sorti (3 mai 2018) c’était pour moi une évidence. Je ne pensais pas commencer mes chroniques littéraires par ce livre, mais j’en ai entendu parler dans les médias alors il me le fallait.

Le titre m’interpellait déjà!

Noire n’est pas mon métier 

Ce livre est paru au début de ce mois et il fait déjà parler de lui. Et pour cause, il dénonce le racisme que subissent les femmes noires actrices.

Ce sont des actrices noires de nationalités différentes qui racontent leurs histoires. En lisant le livre on se rend compte que c’est plus ou moins la même rengaine, ces clichés, ces préjugés racistes qui enferment ces femmes dans des cases.

Je te laisse regarder l’interview d’Anne Elisabeth Lemoine

Le résumé sera  très rapide

« Stéréotypes, racisme et diversité : 16 actrices témoignent »

Mon avis: « noire n’est pas mon métier »

Ce livre a été un vrai délice à la lecture. Je ne mentirai pas le lire a fait écho en moi car ces femmes dénoncent ce pourquoi je milite sur le blog et dans la vie quotidienne.

Etre une femme noire, pas black et travailler dans l’industrie du cinéma est quasiment un acte militant.

J’ai apprécié chacune de ses anecdotes même si certaines se ressemblent, c’est ça la vie que mènent ces femmes. Tu sais cela fait énormément de bien de se voir représenter à l’écran alors oui ce livre coup de gueule a pour moi toute sa place dans ma bibliothèque.

Ce qui fait plaisir mais qui brise le coeur à la fois c’est que nous sommes en 2018 et nous subissons encore les conséquences de la colonisation et ce à toutes les échelles.

Je suis contente de lire ce livre car même en n’étant pas actrice je me reconnais dans certains cas. Cela me fait mal de lire ce livre car nous en sommes encore à ce stade.

Je l’ai lu d’une traite, comment en serait-il autrement? Ces femmes dénoncent des choses qui ne devraient plus exister.

Malgré le fait que je trouve cela triste que nous en soyons encore là en 2018, je suis heureuse de voir que les choses avancent. Ce livre fera probablement bouger certaines choses (je l’espère de tout mon coeur). A cela, je remercie ces seize femmes qui militent activement!

Il est évidemment à lire et à partager parce que se taire c’est accepter!

Tu peux cliquer directement sur la photo du livre ci-dessous afin de le commander (en passant par ce lien je gagne quelques centimes si tu achètes)

Livre papier

format Kindle

 

polices-manuscrites

 

 

 

Je te propose un petit concours afin de gagner un exemplaire🌺

du livre « noire n’est pas mon métier » il te suffit de laisser un commentaire en précisant « je participe » et en m’expliquant ce que représente le livre pour toi ou parler du préjugé

Tu peux tripler tes chances en t’inscrivant à la newsletter 😍

Fin du jeu le 27 mai à minuit

Règlement du concours

 

Floriane, Blogueuse depuis environ 5 ans C'est en janvier 2012 qu'à officiellement commencé ma vie de voyageuse. J'avais envie de voir le monde, puis est arrivée l'envie de partager d'où le blogging. Je travaille dans le monde du tourisme d'affaires ce qui me donne l'opportunité de parler de choses plus techniques. Ce blog est à mon image, il reflète les choses qui comptent le plus pour moi :) 120 pays c’est le nombre que je vise /  plus de 20 pays visités 

16 Comments

  • Emmanuelle CM

    Bien sûr, je participe avec plaisir à ce joli concours. J’adore lire et d’autant plus les livres qui ont un réel message à transmettre par l’écriture. Je ne suis pas une femme noire mais ce livre m’intrigue. L’injustice et les préjugés me révoltent donc je suis curieuse de lire ce bouquin en espérant qu’il permette effectivement de faire évoluer les mentalités.

  • Kennedy

    Enfin on ose en parler. J’admire le courage et la force des ses femmes et de toutes les autres aussi qui se battent pour un monde beaucoup plus égalitaire. Ce qu’elles subissent dans le monde du cinéma, nous le subissons aussi dans le monde du blogging et de youtube. Les influenceuses noires sont minimisées face aux influenceueses blanches. Que ce soit pour les partenariat avec les grandes marques ou simplement pour participer à des événements. Pourtant, on travaille autant qu’elles !
    Certains diront que ce n’est pas vrai, que c’est seulement dans nos têtes ou autre. Mais ces femmes ont su apporter les preuves suffisantes et prouvés que ce n’était pas de la paranoïa, mais bien une réalité.

    Alors oui, je participe à ce concours..

    • Floriane

      Je suis tellement d’accord avec toi! Il y a beaucoup trop d’inégalités mais c’est aujourd’hui à nous de nous battre afin de faire évoluer les choses. Ce qui est bien c’est que les choses commencent déjà à évoluer.

  • Arnaud

    Hello, je participe :-). Je ne suis pas noir, et donc ce livre ne représente sans doute pas la même chose pour moi que pour la communauté noire de France. Toutefois, c’est assez courageux de leur part de dire ça, et même de l’écrire, au risque de se faire rejeter par la communauté du cinéma… Peut-être que ce combat servira pour la génération d’actrices suivante.

    PS : je suis inscrit à ta newsletter.

    A bientôt,

    Arnaud

    • Floriane

      Coucou Arnaud,
      Contente de te voir par ici. J’espère aussi de tout mon coeur que cela aidera non seulement les artistes noires mais aussi toute la communauté.
      Merci pour la newsletter ça fait plaisir 🙂

  • Enèmebordelaise

    Hello, je découvre ton blog à l’instant alors j’en profite pour participer. Je crois que même sans le gagner j’irai lire ce livre! Ca fait du bien des livres avec des vrais messages. Dans la vie, je suis maîtresse d’école et tous les jours je me bats pour que la diversité et le multiculturalisme soit la richesse de ma classe, je veux aider les nouvelles générations à se construire et à se développer dans un soucis de vivre ensemble et de respect mutuel entre tous! Sur les bancs de l’école il n’y a pas de noirs, blancs, gays, personne en situation de handicap, sur les bancs de l’école il n’y a que des enfants désireux d’apprendre. C’est ce que je veux transmettre.
    Même si ce livre n’a pas de rapport direct avec l’école je crois que tu as compris à quel point le racisme n’est pour moi pas concevable et c’est pour ça que j’aimerai lire le livre afin de découvrent le point de vue de ces dames.

    • Floriane

      Salut et bienvenue sur mon blog,
      Tes mots me font énormément plaisir car il est important que l’on connaisse des personnes comme toi qui de par ton métier véhicule cette image;
      J’irai découvrir l’univers de ton blog avec grand plaisir
      Bises

  • AfroLyne

    Hello ! Je participe avec plaisir à ton concours, car je l’avais déjà mis dans ma liste de livre à lire … J’ai eu quelques vagues echos sur ce livre et je me suis dit qu’il serait intéressant de le lire pour savoir ce qu’elles dénoncent concrètement … A bientôt !

  • Mixed Dope Beauty

    Je viens de le finir et ce livre m’ a vraiment marqué. Sommes nous 2018 ou encore sous l’ere coloniale ? Ce livre m’a touché bien-sûr ça me parle étant moi même antillaise, métisse et ayant subi le racisme . Ça me réconforte en me disant que je ne suis pas la seule mais en même temps ça m’attriste de voir que certaines personnes n’ont toujours pas évolué.

  • Njadream

    Coucou. Super cet article. J’ai vu l’interview c’est vraiment une bonne initiative de la part de toutes ces femmes. Et merci à toi aussi pour ce résumé qui permet de s’y plonger encore plus. Et bien sûr que j’aimerais avoir ce livre. Vu que je ne peux pas l’acheter pour le moment, je participe . et tu sais il ya beaucoup de choses qui me sont vraiment revenues en tête en regardant leur interview. Bisous

    • Floriane

      Hellooooo oui j’ai dévoré le livre.
      C’est vraiment bien que les femmes prennent la parole sur ce sujet.
      Il ne concerne pas que les artistes malheureusement mais c’est la représentation que nous avons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager